20 septembre 2009

Le son assourdissant du silence

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Georgia; panose-1:2 4 5 2 5 4 5 2 3 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par lobsidienne à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2009

Pourquoi

Pourquoi ai je tant besoin de me sentir aimée de quelqu'un. Sentir que j'ai un foyer, quelqu'un qui m'attend quelque part, qui se soucie de moi. Pourquoi sa présence change tout, pourquoi je ne trouve mon équilibre que quand il est là. Le temps, il m'importe peu désormais. Alors que sans lui, il déchire ma chair. Je veux comprendre d'où vient ce dysfonctionnement, trouver comment y remédier. Parce qu'on ne sait jamais de quoi sera fait demain, parce que je ne sais pas combien de toi il me reste avec lui. Entre l'incertitude des... [Lire la suite]
Posté par lobsidienne à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2009

I saw something in your eyes...

Tu entends cette musique et tu te demandes mais où cette enragée du désespoir qui a déserté ce corps depuis quelques années... Les moments où tu ressens la douleur, le plaisir ou la plénitude sont si rares maintenant. Tu es dans le confort du standard, de la banalité, de la sécurité. Mais quand te remettras tu en danger ? Quand braveras tu enfin cette vie douloureuse ? Quand resauteras tu du haut de la falaise ? Parce que tu sais que quitter ce qui te stabilise dans le présent c'est risquer d'abandonner tout ce qui pouvait te faire... [Lire la suite]
Posté par lobsidienne à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2009

Nouveau message

Nouveau message pour un ancien texte. Tout du moins de part les pensées qu'il contiendra. Des pensées qui passent comme un vieux film en boucle dans ma tête. Les mêmes questions, les mêmes envies, les mêmes frustrations. Un acquis pour un renoncement. Un point positif pour un négatif. D'un point de vue extérieur, si l'on constate tout le chemin que j'ai parcouru, j'ai tout pour être heureuse à l'heure qu'il est. Mais le malheur des satisfaits est que le désir se renouvelle toujours et sa mort entraine quand même la mort de la vie, du... [Lire la suite]
Posté par lobsidienne à 01:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]